Un nouveau créateur à découvrir,
une rencontre singulière à partager,
des bons plans rien que pour vous
et plein d’autres choses encore.

Abonnez-vous à la newsletter French Mômes
et recevez en exclusivité toute notre actualité made in France.

Canopea

 

Saviez-vous qu’en Europe les cancers de la peau augmentent de 5 à 7 % par an ?
Si nous ne changeons pas nos habitudes par rapport à l’exposition solaire, un enfant né en 2001 aura 15 fois plus de chances
de développer un cancer de la peau qu’un enfant né il y a 70 ans.

On tartine déjà nos loulous avec de la crème solaire à très fort indice de protection et bien-sûr on n’oublie pas de leur mettre lunettes de soleil et casquettes. Mais est-ce vraiment suffisant ? Et surtout que faire de plus ?

Et pourquoi ne pas les équiper de T-shirt anti-UV ?
Ces derniers ne laissent en effet passer que 1/50 ème des rayons UV contre 1/5 ème pour un T-shirt en coton basique.
Là je vois déjà vos mines déconfites et vos têtes se décomposer…
Vous avez sans doute en tête ces tops aux couleurs inesthétiques développés depuis quelques années par le géant français
de la distribution d’articles de sport.

Heureusement Canopea est là !
Des vêtements anti-UV élégants, durables, et eco-friendly pour les enfants de 2 à 10 ans voilà ce que l’on attendait
depuis longtemps.

Tout a été pensé comme une mini collection de tops et de maillots à coordonner ou désassortir dans un grand jeu
de mix and match. Les couleurs et les coupes sont parfaites et surtout intemporelles.

Bien-sûr la protection est là : les hauts sont testés en laboratoire contre le chlore, l’eau de mer, et la crème solaire
et offrent une protection UPF 50+, appliquant la norme australienne, la référence internationale en la matière.

Et puis évidemment il y a derrière tout ça une vraie démarche éthique : des hauts réalisés à partir d’Econyl®,
une fibre 100% recyclée, pas de substances nocives ajoutées, une fabrication française et des matières premières
d’origine européenne, limitant le bilan carbone

Alors en attendant que l’été s’installe enfin pour tester tout ça, je vous laisse découvrir l’interview de Constance,
la fondatrice de la marque.

canopea16

En mode création

Qui êtes-vous, quel est votre parcours ?
Maman de trois enfants, j’ai grandi entre le Japon, les Etats Unis, et la France. Diplômée de la Parsons School of Design à NY,
j’ai mis de coté mon univers créatif pendant 10 ans, pour mieux le retrouver maintenant…

Comment est née Canopea ?
Après 10 dans la communication et passionnée de mode enfant, j’ai voulu revenir vers quelque chose de très concret
et créer un mono-produit joli et utile. En Sardaigne avec ma troupe l’été dernier, j’ai galéré à leur mettre de la crème solaire pendant 10 jours. A mon retour, j’ai regardé ce qu’il y avait sur le marché du vêtement anti-UV, et me suis « Bingo » !

Racontez-nous votre marque et son univers en quelques mots ?
Traditionnelle avec une bonne dose de moderne
Romantique avec une touche de sauvage
Discrète avec une pointe de pétillant

Quels sont vos petits + ?
Des couleurs subtiles et saturées à la fois
Des matières de très haute qualité qu’on a envie de toucher
Un look épuré, unisexe pour des vêtements qui peuvent être transmis entre frères et sœurs.

Votre rêve pour Canopea ?
De voir nos hauts anti-UV portés sur toutes les plages de France !
Non vraiment, qu’on prenne la protection solaire plus au sérieux (le cancer de la peau augmente de 5-7% tous les ans
en Europe), beaucoup de parents croient encore qu’un tee-shirt en coton protège suffisamment.
Effectivement, ça protègera des coups de soleil mais ne filtre pas efficacement contre les UVA,
qui sont responsables du développement du cancer de la peau à long terme.

Qu’est ce qui vous plaît le plus au quotidien dans votre rôle de fondatrice ?
Pouvoir prendre toutes les décisions, être libre de mon temps et n’avoir aucun temps libre…

Racontez-nous une journée type ?
Aucune journée ne se ressemble. Il y a 5 mois, je déposais le nom de la marque, deux mois plus tard, j’étais dans le rush
du shooting. En même temps on lançait la première production (on a fait 2 réassorts depuis !), et en ce moment, je m’occupe surtout d’envoyer les commandes avant l’été. Mais ça devrait changer rapidement…

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait jamais donné ?
« Done is better than perfect »
C’est très difficile pour moi qui suis un peu control freak mais j’essaie d’avancer vite… et bien.

En mode frenchy

Pourquoi le made in France ?
Tout simplement parce que j’étais enceinte de 7 mois quand j’ai commencé la marque et que je ne me voyais pas prendre l’avion pour vérifier toutes les étapes de la production. Les autres demandaient aussi des minimums de commande complètement inaccessibles pour une jeune marque comme la mienne.

Quels sont les avantages et les inconvénients du Made in France ?
Les inconvénients sont les prix forcément. Je sais qu’ailleurs je pourrais avoir le même résultat pour deux fois moins cher. Aujourd’hui, je suis à 20 min en vélo de chez ma modéliste et mon façonnier, et ça, c’est quand même chouette…
ça permet aussi de créer une vraie relation de confiance plus rapidement.

Consommez-vous Made in France ?
Tout notre alimentaire vient de France, on aime recevoir nos légumes directement du producteur, notre viande
d’un boucher en ligne mais 100% français et notre poisson du marché en bas de chez nous. Ce n’est pas par volonté d’être bobo mais uniquement de consommer localement. Du coup on achète moins mais de meilleure qualité.
Consommer moins mais mieux, c’est aussi un peu l’idée derrière CANOPEA.

Un coup de coeur made in France ?
Je suis très intriguée par Loom, la nouvelle marque de Merci Alfred (dirigé par Fany Pechiodat, My Little Paris).
Ils se positionnent à contre courant du sur-consumérisme de mauvaise qualité avec des basics du vestiaire homme
mais qui durent longtemps. Ils le font avec un peu de pédagogie et beaucoup d’humour, ce qui est assez efficace…

En mode enfant

Un lieu kids friendly à nous recommander ?
Le Palais de Tokyo. Leur programme d’expositions est très riche et il y a toujours de belles découvertes pour les plus jeunes.
De plus, il y a vraiment toute la place pour deux jeunes enfants surexcités et une poussette.
Aussi, le cimetière de Montmartre, là vous êtes sûre de ne déranger personne !

Plutôt maman cool ou maman poule ?
Probablement un peu des deux, j’essaie d’être stricte mais ça se finit souvent en séance de bisous.

Votre personnage pour enfants préféré ?
Pipi Longstocking, elle habite avec un singe et un cheval dans une grande maison.
Elle est très fidèle en amitié, autonome et un peu déjantée.

Une marque enfant que vous adorez ?
II y en a beaucoup ! En ce moment j’ai un gros faible pour plusieurs marques espagnoles et portugaise comme Mi Pequeno Lucas, Sainte Claire, No Sin Valentina et Sissonne. Elles marient avec élégance des couleurs douces, des matières naturelles
et des formes romantiques. Je craque aussi pour les petites robes volantées et colorées de Nelly Stella.

Le livre que vous aimez lire à vos enfants ?
Les livres de l’Ecole des Loisirs, les histoires noires et décalées de Tomi Ungerer et tous les contes des frères Grimm,
ça change un peu de la Reine des Neiges…

canopea8 canopea11canopea9 canopea12 canopea13 canopea17canopea14 canopea18canopea21canopea20canopea22